photo shooting femme paris

Le bokeh pour les débutants

Le terme « bokeh » vient du japonais « boke » (ボケ), qui signifie « flou » ou « brume », ou de « boke-aji », qui désigne ce qui est flou. Bokeh se prononce « bokè ».

De quoi s’agit-il exactement ? 

Le bokeh peut être défini comme un flou d’arrière-plan doux, qui peut être obtenu avec un objectif lumineux et une ouverture maximale. En bref, le bokeh est une version agréable ou esthétique du flou photographique. Bien que le bokeh soit une fonction photographique, la forme et la taille de cet effet dépendent de l’objectif utilisé.

Généralement, plus accentué en haute lumière, le bokeh varie selon la forme des lamelles du diaphragme (l’ouverture) de l’objectif. Avec un objectif à lamelles circulaires vous obtiendrez des orbes flous aux formes plus arrondies et plus douces en haute lumière. Un objectif avec une ouverture hexagonale recréera cette forme dans les hautes lumières restituées.

Créer un bokeh dans vos photos 
#1 • Un objectif lumineux

Objectif Lumineux = Objectif avec une grande ouverture (f1.4, f1.8 par exemple)

Pour obtenir un effet bokeh dans l’image, vous devez utiliser un objectif lumineux. Plus l’objectif est lumineux, meilleur sera l’effet.

Choisissez un objectif avec une ouverture minimale de f / 2.8. Idéalement, choisissez une ouverture plus lumineuse, telle que f / 2, f / 1.8 ou f / 1.4. De nombreux photographes préfèrent les objectifs à focale fixe brillants pour obtenir un effet bokeh visible. Vous devrez utiliser l’objectif avec la plus grande ouverture pour prendre des photos. Par conséquent, nous vous recommandons de sélectionner le mode Priorité ouverture ou Manuel.

               

f/1.4                                                                                     f/4                                                                                    f/11

Le mode manuel vous permet de régler la vitesse d’obturation et l’ouverture en même temps. Le mode de priorité à l’ouverture vous permet de régler la valeur d’ouverture (ouverture), tandis que l’appareil photo sélectionne la vitesse d’obturation appropriée pour l’exposition. Vous pouvez également utiliser le mode de décalage du programme, qui offre la plus large gamme de combinaisons de vitesse d’obturation et d’ouverture.

#2 • La distance

Votre objectif n’est pas très lumineux ? Ce n’est pas un problème. L’augmentation de la distance entre l’arrière-plan et le sujet produira un effet bokeh sur les photos prises avec une petite ouverture.

Pour accentuer le bokeh sur la photo, augmentez la distance entre le sujet et l’arrière-plan. Pour ce faire, réduisez la distance entre l’appareil photo et le sujet. Plus la profondeur de champ est faible ou plus l’arrière-plan est éloigné, plus l’arrière-plan est flou. Un arrière-plan fortement éclairé accentuera également le bokeh. Le rétroéclairage, l’éclairage latéral ou le contre-jour rendront le bokeh plus agréable à l’œil.

#3 • Les portraits

Les portraits se prêtent parfaitement au bokeh. Les portraits en gros plan sont particulièrement adaptés à l’effet bokeh. Le bokeh est également souvent utilisé dans les photos macro et les gros plans de fleurs et d’autres éléments de la nature. Les lumières de Noël ou d’autres objets hautement réfléchissants deviennent des sphères lumineuses dans des prises de vue intentionnellement floues. Le bokeh ajoute de la douceur aux photos très lumineuses. En séparant le sujet de l’arrière-plan, cette technique  permet également d’utiliser un arrière-plan moins photogénique. Le bokeh a un flou diffus qui peut mettre en valeur le sujet au lieu de détourner l’attention de celui-ci.