Photo golden hour santorin

6 conseils pour maximiser vos clichés à la Golden Hour

Qu’est-ce que la golden hour ? 

La Golden Hour, appelée en Français « L’heure dorée » correspond à la première et la dernière heure de la journée, où le soleil brille. Durant ces heures, la lumière et les couleurs sont magnifiques, ainsi que les contrastes. Beaucoup de photographes de paysages se concentrent presque uniquement sur ces heures pour prendre leurs clichés. 

Pourquoi photographier lors de ces instants ? 
  • La lumière est plus douce et de couleur plus chaude (dorée), et ajoute de l’émotion, de l’ambiance et de l’intérêt à vos images
  • Les ombres sont moins dures et plus longues, et donc se détachent plus du sujet
  • Si vous faites du portrait, la lumière apportera un côté doré à la peau de votre sujet et diminuera ses imperfections
  • Le ciel est souvent coloré ce qui permet d’obtenir des paysages saisissants sans la moindre retouche
  • La lumière est moins intense et vous ne risquez donc pas de surexposition
  • Les contre-jours et effets de silhouettes sont particulièrement faciles à réaliser
#1 • Connaître la période de l’heure dorée 

Selon votre emplacement géographique, l’heure dorée variera. De plus, si vous êtes situés plus au Nord, l’heure dorée sera de plus longue que si vous vivez près de l’équateur. De plus, si vous voyagez vers le sud, vous remarquerez que le soleil se couche plus tard que dans l’hémisphère nord.

Que vous soyez en voyage ou à la maison, vous pouvez visiter un site internet comme Ephemeris pour vous aider à déterminer quand le soleil se couche et se lève. Vous pourrez ainsi préparer vos sorties photo en conséquence. Les saisons affectent également la golden hour.


Par exemple :  L’hiver (surtout dans les régions au Nord), vous aurez l’impression de bénéficier d’une lumière plus douce toute la journée car le soleil est plus bas sur l’horizon. Néanmoins, l’heure dorée a un cachet particulier que vous ne retrouvez pas au milieu de l’après-midi.

#2 • Surveillez la météo 

Les conditions météorologiques affectent directement la golden hour. Un jour gris vous privera de ce moment magique. Au contraire, un ciel sans nuages diffusera une belle lumière sur le paysage, mais les couleurs coucher de soleil deviendront pauvres. La golden hour ne sera pas aussi spectaculaire et les résultats attendus seront mitigés.

Si vous envisagez de photographier des couchers de soleil ou des levers de soleil, veuillez noter qu’il est préférable d’utiliser des nuages ​​pour collecter la teinte vermillon qui réfléchit sur les matières gazeuses.

Je vous partage un site internet à consulter pour connaître les conditions météorologiques, Intellicast : si le ciel est couvert à 50%, vous aurez probablement des couleurs intéressantes. Cependant, si les prévisions indiquent un ciel couvert à 90%, vous pouvez sans doute remettre à plus tard votre sortie photo. Cela peut vous  permettre d’estimer à l’avance ce qui va se passer, mais ce n’est pas une science exacte. On ne sait jamais ce que la nature peut nous réserver.  Un peu de lumière à l’horizon, et puis vous avez une photo inoubliable. Il ne suffit que de quelques minutes … 

#3 • Faire du repérage 

Arriver dans un endroit inconnu et espérer prendre des photos inoubliables dépend en grande partie du hasard. Il est préférable de s’y rendre quelques heures avant la golden hour ou même la veille pour se familiariser avec le site.

Vous pourrez ainsi trouver le bon emplacement, trouver les éléments que vous souhaitez intégrer au premier plan, et voir où le soleil se couche ou se lève.

De plus, si vous devez marcher jusqu’à votre emplacement, vous pouvez calculer le temps nécessaire pour atteindre votre destination.

#4 • Arriver tôt 

En théorie, la golden hour s’écoule en une heure, parfois même un peu moins. Cependant, rien ne vous empêche de prolonger ce moment, et de profiter de cette lumière unique. Si vous souhaitez exploiter dans son entièreté ce moment, n’hésitez pas à arriver plus tôt.

Pour le lever du soleil, arriver plus tôt vous permettra d’assister aux couleurs de l’aurore.
Le soleil, bas sur l’horizon, projette une lumière rasante et inonde le paysage d’une atmosphère feutrée. Vous pourrez aussi jouer avec les rayons du soleil et laissez les flares enjoliver vos clichés.

Durant cette heure, le soleil descend vite, si vous êtes à proximité d’une forêt ou d’une montagne, vous perdrez cette lumière. D’où l’importance du repérage.

photo création de contenu voyage couple

 

#5 • Choisir la bonne balance de blanc (BDB) 

Pour conserver les tons chauds reliés à ce moment de la journée, il faut impérativement choisir la bonne balance des blancs. Si vous êtes paramétré sur le mode automatique de votre appareil, vous aurez des couleurs froides, tirant vers le bleu. Réglez votre BDB sur “lumière du jour”, ou encore sur “ombre” pour obtenir des scènes plus fidèles à la réalité.

Une conseil, si votre image comporte des zone d’ombre et un ciel ensoleillé, et que vous photographiez au format RAW, il est parfois utile de traiter votre image en deux étapes : une première fois avec la BDB qui correspond aux parties à l’ombre pour garder les tons chauds, et une seconde fois pour calibrer le ciel exposé à la lumière du jour, pour ainsi conserver les tons bleus. Vous pourrez ensuite combiner les deux photos à l’aide d’un masque sur Photoshop. 

#6 • Bien équilibrer l’exposition entre le ciel et le sol 

L’écart entre les hautes lumières et les ombres est parfois considérable. Si vous photographiez en RAW, vous serez en mesure d’apporter les modifications nécessaires en post-traitement, soit en débouchant les ombres, soit en diminuant l’intensité des hautes lumières. Cependant, vous n’y arriverez pas avec un fichier JPEG.

Une bonne habitude à prendre est de vérifier votre histogramme et faire du bracketing, pour ainsi, capturer les informations sans brûler les hautes lumières.

Si votre ciel est trop lumineux par rapport au sol, songez à utiliser un filtre neutre dégradé, la partie plus foncée du haut viendra se superposer au ciel et équilibrera la luminosité générale de votre composition.

Une autre solution est de réaliser deux expositions, une pour le ciel et l’autre pour le sol. Traitez ensuite les images séparément et fusionnez-les dans un logiciel comme Photoshop par exemple. 

 

Photo couché de soleil santorin