9 Conseils pour photographier de beaux couchers de soleil.

Conseil #1 

Regarder les nuages ​​est un bon moyen de prédire le coucher du soleil : des nuages bien espacés, hauts et boutonneux sont parfaits, car ils accrocheront un peu de lumière et de couleur pour le meilleur effet visuel. Les nuages ​​sombres ne sont pas un bon signe !
Vous pouvez également avoir un coucher de soleil intéressant un jour de pluie : si les nuages chargés de pluie s’éclaircissent à l’approche du coucher de soleil, vous pourriez avoir de superbes photos.

Conseil #2

La prise de vue au coucher de soleil nécessite de la réactivité : vous disposez d’environ 20 minutes pour capturer vos clichés, en fonction des jeux d’ombres et de l’intensité de la lumière, vos photos peuvent être complètement différentes d’une minute à l’autre.
Installez-vous à l’avance afin de ne pas perdre de temps, au risque de manquer le meilleur moment ! 

Conseil #3
Pensez à ne pas photographier uniquement le soleil pour espérer avoir des clichés intéressants et spectaculaires. Intégrez des sujets au premier plan, des ombres, des formes, des détails ou des textures, ou encore des nuages et des oiseaux en vol, qui vont ajouter de la profondeur et animent la photo. 

Conseil #4

Le temps d’exposition est généralement réglé sur plus d’une seconde (si le soleil est déjà sous l’horizon), pour éviter donc les bougés d’appareil photo, utilisez un trépied et un câble de déclenchement ou le retardateur. Avec le jour qui baisse, vous devrez progressivement utiliser des vitesses d’obturation plus lentes. Regardez toujours photos sur l’écran et via l’histogramme et augmentez le temps d’exposition du cliché en fonction du besoin. Au contraire, pour les détails de silhouettes au premier plan, utilisez une vitesse d’obturation plus rapide, mais sans excès pour ne pas assombrir complètement le cliché.

Conseil #5

Sélectionnez le mode Priorité ouverture (mode A sur l’appareil photo), lorsque le soleil est encore assez haut et la sensibilité automatique si vous prenez des photos à main levée. L’appareil photo devrait alors compenser la baisse progressive de la luminosité pour une bonne exposition. Au coucher de soleil, la lumière s’estompe rapidement, si vous utilisez l’option manuelle (mode M), vous devrez ajuster les réglages de votre appareil photo en permanence afin de maintenir un bon niveau d’exposition, Vous devrez constamment ajuster les paramètres de l’appareil photo pour maintenir un bon niveau d’exposition, réduisant ainsi le temps d’évaluation de la lumière et de la composition de l’image.
Pour réduire la vitesse d’obturation, utilisez un filtre gris neutre ou une ouverture plus petite, telle que f / 11 ou f / 16. Une faible sensibilité ISO 64 ou 100 ralentira également votre vitesse d’obturation et une meilleure qualité d’image.

Au crépuscule (ou à l’heure bleue) et quand le soleil est couché, si vous continuez de photographier en mode Priorité ouverture, utilisez la fonction de correction d’exposition de  l’appareil photo afin régler l’exposition à votre convenance. Vous pouvez également choisir de contrôler entièrement l’exposition et de passer en mode manuel (mode M). Ce dernier vous permet de mieux gérer les paramètres de vitesse d’obturation et d’ouverture.

Conseil #6

Pour obtenir des images nettes dans des conditions de faible éclairage, vous pouvez choisir entre l’autofocus et la mise au point manuelle. Avec l’autofocus, l’utilisation du point AF central vous permet de faire la mise au point plus rapidement en cas de faible luminosité. Si vous ne parvenez toujours pas à faire la mise au point, passez à la mise au point manuelle sur l’objectif et le boîtier de l’appareil photo, activez la visée écran, utilisez l’écran tactile ou le bouton Plus pour agrandir l’image sur l’écran, puis tournez la bague de mise au point manuelle de votre objectif jusqu’à ce que le sujet net. Vous pouvez également choisir de faire la mise au point sur le sujet à l’avance lorsque la lumière est encore bonne, puis de verrouiller le réglage de la mise au point. Certains appareils ont même l’option d’aide à la mise au point appelée “Intensification” ou “Focus Peaking”. Ce sont de petits points de couleurs qui vous indiquent où se trouve le point de netteté.

Conseil #7

Pour incorporer des lumières dans des scènes crépusculaires (telles que des bâtiments éclairés ou des lampadaires), faites attention à la mesure: une faible lumière peut produire un temps d’exposition plus long pour éclairer la plupart des zones sombres, ce qui surexposera et brûlera la zone d’éclairage. Utilisez la correction de l’exposition pour résoudre ce problème. Si la majeure partie de la scène est sombre, vous devrez peut-être sous-exposer les deux diaphragmes. Une légère sous-exposition de la scène du coucher du soleil rehaussera les couleurs.

Conseil #8

Vérifiez les paramètres en regardant l’image sur le moniteur et sur l’histogramme. L’histogramme est une représentation graphique des différents tons de la photo; il s’agit d’une analyse instantanée de la photo que vous venez de prendre. Il permet de détecter directement la surexposition et les hautes lumières brûlées, lors des prises de vue au coucher du soleil. Cherchez les hautes lumières, représentant la forte concentration de pics dentelés sur le côté droit de l’histogramme.
Si le soleil apparaît sur la photo, des hautes lumières seront certainement « brûlées ». Dans la plupart des cas, cela n’a pas d’importance tant que la plus grande partie des courbes de l’histogramme sont au centre du graphe. Il vous est aussi possible d’utiliser le mode “zebra” qui indique les hautes lumières présentent sur l’image.

Conseil #9

La plupart des conseils ci-dessus s’appliquent pour les films de couchers de soleil. Si vous filmez directement le coucher de soleil, des lumières parasites peuvent affecter les détails. Afin d’éviter cela, vous pouvez choisir une ouverture plus petite pour réduire la lumière et assombrir la scène, utilisez un filtre polarisant pour bloquer l’excès de lumière ou un filtre diffuseur pour l’atténuer. Vous pouvez également éviter de filmer directement le soleil et vous concentrer sur le paysage baigné dans la lumière mourante du soleil (cette recommandation s’applique également aux photos). Pour avoir un large choix au moment du montage, filmez les deux types de scènes tant qu’il fait encore jour.

 

Bonus
6 conseils express 
  1. Prenez toujours vos photos au format RAW (NEF) pour avoir le plus d’informations possible à utiliser en postproduction.
  2. Définissez la balance des blancs sur« ensoleillé » ou « ombre » pour restituer un crépuscule bleu foncé et des lumières au tungstène dans les tons jaune-orange chauds. Mais si vous utilisez le format RAW, vous pourrez corriger la balance des blancs ultérieurement sur l’ordinateur.
  3. Une règle d’or générale : Le soleil est dans le ciel ? Priorité ouverture. Le soleil est déjà couché ? Mode d’exposition manuel.
  4. La photographie de couchers de soleil au flash peut sembler l’évidence même, mais vous obtiendrez un résultat plus naturel en plaçant un filtre tungstène ou réchauffant sur le flash.
  5. Utilisez un filtre gris neutre (ND) dégradé avec la transition alignée sur l’horizon pour équilibrer le contraste entre le ciel du coucher de soleil très lumineux et le premier plan plus sombre.
  6. Si vous n’êtes pas un oiseau de nuit, photographiez les couchers de soleil en automne ou en hiver lorsque les jours sont plus courts. Le soleil se couche plus ou moins tôt selon votre emplacement géographique : vers 16h30 en Europe, mais encore plus tôt dès que vous montez vers le nord.